Présentation

exemple fouille 1

Ishtar est un projet ambitieux visant à permettre la gestion, l'amélioration, l'analyse et le partage des données provenant d'opérations archéologiques, du terrain jusqu'au musée. Le projet se concrétise sous la forme d'un logiciel libre de gestion de base de données archéologiques sous licence AGPL 3.0 (ou supérieure).

Ishtar est en développement constant. C'est un projet participatif, donc n'hésitez pas à partager vos idées et vos besoins avec l'équipe sur le forum !

Le logiciel a été pensé par et pour les archéologues et ceux qui travaillent en lien avec eux (spécialistes, gestionnaires de collections archéologiques, restaurateurs, amateurs férus d'archéologie, etc.). Sa conception s'est nourrie de la collecte des besoins du terrain (deux des trois membres du noyau dur de l'équipe sont archéologues, et le logiciel bénéficie des retours de nombreux professionnels concernés).

Le logiciel n'impose pas une manière unique de faire les choses, mais s'adapte à tous les usages, aussi bien sur une fouille qu'en laboratoire de recherche ou de restauration, en dépôt archéologique ou en musée, notamment grâce à des typologies propres à chaque instance et à la possibilité de personnaliser formulaires et champs. Dans la mesure du possible, le logiciel n'impose aucun flux opérationnel particulier.

Le logiciel est organisé autour d'un tronc commun associé à des modules liés à des besoins « métiers » spécifiques : administration des opérations et inventaires, lieux de conservation, traitements liés aux laboratoires de restauration, analyse stratigraphique avancée, étiquetage QR-code, etc. Ainsi, selon les modules choisis, seules les fonctionnalités nécessaires sont présentes dans l'interface utilisateur.

De multiples niveaux d'utilisateurs sont possibles, d'un accès pour le public (ou non) à des accès pour chercheurs, responsables d'opérations, gestionnaires de CCE, connexion avec un SIG, etc., avec des droits en lecture et écriture fins, définis par zone géographique ou à l'échelle de l'opération, ou par module.

Le projet a abouti à une version 1 début 2017 (version fonctionnelle complète, avec gestion des dossiers, opérations, unités d'enregistrement, mobilier, traitements du mobilier, lieux de conservation).

Une version 2 a été développée en 2018, correspondant à la refonte du code pour le passage à des bibliothèques logicielles plus récentes et à la refonte de l'interface utilisateur pour la rendre « responsive ».

La version 3 a vu le jour en 2019, correspondant au passage en Python 3 (évolution majeure du langage de programmation), à une nouvelle évolution des bibliothèques logicielles en conséquence, et à l'ajout de nombreuses fonctionnalités supplémentaires, notamment le module cartographique, le paramétrage des résultats statistiques en temps réel, la génération de diagrammes de relations stratigraphiques, ...

Voici quelques exemples des usages possibles (liste non exhaustive) pour la gestion des données :

  • d'une opération programmée ou préventive (une instance pour une opération ou une série d'opérations) gérée à l'échelle de l'équipe de recherche associée : gestion des données, mise en commun, production automatique d'inventaires conformes, export et import d'inventaires avec des spécialistes, gestion des relations stratigraphiques, etc. ;
  • d'une association de bénévoles : enregistrement des résultats de chacun dans une base commune ;
  • à l'échelle d'un service régional de l'archéologie : gestion des inventaires mobilier, opérations, dossiers d'urbanisme, rapports, dépôts, production d'arrêtés et de courriers, base de connaissances régionale, etc. ;
  • pour un service de collectivité territoriale : suivi des opérations, gestion de l'ensemble des données et mise à disposition du public et chercheurs ;
  • pour un laboratoire de restauration : gestion fine des traitements et traçabilité maximale du mobilier (tout l'historique des traitements est conservé) ;
  • pour un PCR : plate-forme de synthèse des données collectées et valorisation du travail effectué par l'ouverture au public de la base une fois le PCR achevé ;
  • pour des étudiants : base de données gratuite, utilisant des normes standardisées, possibilité de mettre en commun son travail avec d'autres, de le faire suivre par des tuteurs ou encadrants ;
  • etc.

Fonctionnalités

Ishtar est un projet en développement continu. Les nouvelles fonctionnalités sont signalées - en anglais - dans le gestionnaire de code et les plus importantes d'entre elles sont annoncées - en français - sur le forum (quand on y pense).

Ce qu'Ishtar permet de faire actuellement

exemple fouille 2

La version actuelle permet d'accomplir les tâches suivantes :

  • saisie des opérations,
  • saisie des unités d'enregistrement (UE),
  • saisie du mobilier archéologique,
  • association à de la documentation,
  • gestion des médias (stockage et gestion des photos, pdf des rapports, etc.),
  • production automatique d'inventaires conformes (UE, mobilier, documents),
  • imports paramétrables et archivables, incluant éventuellement les liens vers des images, depuis des fichiers tabulaires (format csv, fichier zip pour les images),
  • recherches diverses, en texte libre ou par paramètres, avec affichage des résultats sous forme de tableaux, galeries d'images et statistiques paramétrables,
  • exports (csv) suite à une recherche ou par élément sélectionné (opération, UE, mobilier),
  • génération automatiques de documents d'après des patrons au format odt (format OpenDocument lisible par Libre/Open Office et Word),
  • production de fiches types pour les opérations, UE ou mobilier (format odt et pdf),
  • personnalisation des formulaires (ajouts de champs personnalisés, choix de l'affichage des champs Ishtar),

Module administratif

  • saisie des dossiers,
  • ajout d'actes administratifs (courriers, arrêtés, etc.),
  • production automatique de courriers administratifs (accusés de réception, etc.),

Module lieux de conservation

  • gestion des mouvements de mobilier,
  • production automatique de documents tels conventions de prêts, fiches d'état, etc.
  • conditionnement,
  • sélection par « panier »,
  • gestion des contenants et étiquetage (patrons odt),

Module conservation

  • ajout de champs propres à la conservation dans le formulaire mobilier,
  • gestion des traitements (on peut documenter tous les évènements d'un mobilier après sa mise au jour, que ce soit une radiographie, une restauration ou un prêt pour une exposition, ...),
  • gestion des demandes de traitement (enregistrement des demandes reçues, exemple demande de prêt pour étude ou exposition),
  • génération automatique de documents administratifs liés (convention de dépôt, etc.),

Module archéologie sous-marine

  • ajout de champs propres à l'archéologie sous-marine dans les différents formulaires,

Module cartographie

exemple cartographie des opérations d'une instance Ishtar
  • gestion des différents système de coordonnées de référence (SRC) via leurs codes EPSG,
  • gestion des coordonnées (mobilier, unités d'enregistrements, sites, opérations archéologiques, communes) sous forme de point et/ou polygone,
  • affichage des résultats de recherche sous forme cartographique,
  • connexion (jointure) avec un SIG (testé avec QGIS).

Fonctionnalités en cours de développement

  • portail public vitrine (mini-CMS fonctionnant avec une API Ishtar, permettant l'affichage de paniers de mobilier avec leurs notices)

Ishtar

Ishtar est un projet de base de données visant à gérer les données et la documentation (mobilier inclus) provenant d’opérations archéologiques, en assurant une traçabilité maximale des informations, publié sous la forme d'un logiciel libre sous licence AGPL.